Pas de Kitalu dans l’imaginaire (jeu d’écriture philosophique)

Pour jouer, copiez la phrase suivante, remplacez le mot Kitalu par le mot de votre choix, et copiez le tout ci-dessous, comme un commentaire.

« Les Kitalus auxquelles l’esprit se heurte, seules réalités, critérium du réel. Pas de Kitalu dans l’imaginaire. La kitalu est l’épreuve de la nécessité. 

Vous pouvez aussi chercher la source…

A vos tablettes, à vos cayons, a bientôt…

Publicités

13 réflexions sur “Pas de Kitalu dans l’imaginaire (jeu d’écriture philosophique)

  1. Les contradictions auxquelles l’esprit se heurte, seules réalités, critérium du réel.
    Pas de contradiction dans l’imaginaire.
    La contradiction est l’épreuve de la nécessité.
    Extraits de la « pesanteur et la grâce ». Simone Weil

  2. Les vides auxquels l’esprit se heurte, seuls réalités, critérium du réel. Pas d’impossible dans l’imaginaire. L’impossible est l’épreuve de la nécessité.

  3. « Les tabous auxquelles l’esprit se heurte, seules réalités, critérium du réel. Pas de tabous dans l’imaginaire. La tabou est l’épreuve de la nécessité.

  4. Les faits d’hiver auxquelles l’esprit se heurte, seules réalités, critérium du réel. Pas de portemine dans l’imaginaire. La reproduction est l’épreuve de la nécessité.

  5. J’adore ce jeu !

    « Les consciences auxquelles l’esprit se heurte, seules réalités, critérium du réel. Pas de conscience dans l’imaginaire. La conscience est l’épreuve de la nécessité. >>

    Sinon la VO est la suivante : « Les contradictions auxquelles l’esprit se heurte, seules réalités, criterium du réel. Pas de contradiction dans l’imaginaire. La contradiction est l’épreuve de la nécessité. Quand l’attention fixée sur quelque chose y a rendu manifeste la contradiction, il se produit comme un décollement.» Simone WEILL, EXTRAITS DE ‘LA PESANTEUR ET LA GRACE’

  6. psttt! une petit fôte s’est glissée dans l’intitulé de votre jeu >> à vos tablettes, à vos cRayons
    inutile de valider ce post
    bonne soirée

  7. Les rencontres auxquelles l’esprit se heurte, seules réalités, critérium du réel. Pas de rencontres dans l’imaginaire. La rencontre est l’épreuve de la nécessité.

Ecrire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s