Quel est le mot le plus important? et pourquoi?

à vos plumes, ci dessous.

Vous avez le droit de convaincre,

et aussi de discuter les textes des autres…

Bon courage!

Publicités

21 réflexions sur “Quel est le mot le plus important? et pourquoi?

  1. Liberté. Sans hésitation. Pourquoi ? Mon histoire personnelle. C’est donc un mot de l’affectif. Un mot qui est présent dans ma réflexion, dans mon travail. Un mot qui a coûté la vie à une partie de ma famille, tombée sous les coups d’un dictateur. Alors oui, le mot est galvaudé, il fait cliché. Aujourd’hui, il me faut le transmettre à ma fille. Tout comme l’Histoire et l’histoire familliale.

    Jean-Paul, merci pour ces moments de réflexion. C’est très intéressant.

    1. Si je peux me permettre, L’Histoire est toujours écrite par ‘les plus forts’. Et ces derniers n’hésite pas à l’arranger, afin de paraitre encore plus fort. Rien que pour les dates et les calendriers, les prêtres romains faisaient le calendrier de l’empereur romain nouvellement ‘promu’ et faisait comme bon leur semblait. Généralement, l’empereur commençait son règne en l’an zéro, peut importe la ‘date réelle’ (disons, le nombre de ‘rotation de la terre autour du soleil à partir d’aujourd’hui, dans une chronologie inversée). Par la suite, l’institution catholique a créé le calendrier des rois et il semblerait qu’ajouter quelques siècles ici et là dans l’histoire, ne leur a pas trop posé de problème, histoire d’asseoir plus encore le pouvoir du dit royaume ou encore de ‘faire passer l’an mille au petit peuple’ et ainsi mieux assujettir par la crainte.

      Faire en sorte d’abolir l’Histoire des royaumes vaincus et plus encore des royaumes non-vaincus, afin de faire croire à tous, que tel ou tel royaume était réellement le plus fort ne pose pas non plus de problème à beaucoup d’historiens et d’archéologues qui n’hésitent pas à faire parler ‘les traces’ selon leur conception de l’Histoire, et à taire d’autres traces ou simplement à les ignorer.

      Sur terre, il y a deux pays et deux cultures : la France et les USA. (Et pour deux ou trois petites choses, à moindre échelle, l’Italie, l’Angleterre et de plus en plus l’Allemagne. Paris étant le centre de la France qui est elle-même le centre du monde. Le reste du monde n’a aucune culture ! 🙂

      Si, si, je ne suis pas française et je n’ai donc pas appris à l’école les noms des rois français, enfin, l’histoire, L’Histoire que chacun sur cette planète devrait connaitre, au risque de passer pour un inculte. (J’écris ceci avec le sourire et de façon légèrement caricaturée, légèrement ……. )

      Un exemple ? Je discutais avec un prof d’histoire français en lui disant que la pomme-de-terre avait été découverte par les Incas environs en l’an 400. Il m’assurait que non, la pomme-de-terre avait été découverte par Parmentier, en France dans les années (je ne connait pas cette date) mais grosomodo dans les années 1650 …

      Tout ceci pour dire, que si vous pouvez apprendre à vos enfants, qu’en histoire, nous ne sommes certains de rien, pas même de la réelle existante de certains grands rois, que quelques régions du monde se sont accaparé l’Histoire, réduisant à néant celle de bien d’autres peuples, que tout ce qu’ils peuvent lire et apprendre dans la plus prestigieuse des écoles ne correspond pas réellement aux événement tels qu’ils se sont passés, qu’il est important d’avoir plusieurs sources distincts … si mes souvenirs sont bons, en histoire, deux sources différentes confirment un fait et alors le fait devient objectivement admis comme ‘historique’ … base qui est largement discutable pour bien, bien des ‘faits historiques’.

  2. Le mot le plus important est le mot « mot », car avec le mot « mot » est peut être capable de tout. Le mot « mot » est un mot qui ne ressort pas de la mot-râle.
    Le mot »mot » engendre tous les possibles, sans le mot « mot » pas de mots, et si pas de mots, ni réel, ni imaginaire, ni même rien. Sans le mot « mot », des gesticulations insignifiantes et insensées surtout. sans le mot « mot », vous l’avez compris, les mots, on ne saurait pas ce que
    c’est, et donc on ignorerait également ce qu’ils désignent ou ce qu’ils ne désignent pas.
    Pour éviter toute confusion qui donnerait l’air de la profondeur, on aura tous compris que sans le mot « mot » il n’y aurait pas de langage.
    Et donc je ne pourrais jamais être en train de vous expliquer l’importance du mot « mot », le seul mot qu’il suffit de connaitre pour être ouvert à tout. Pourtant, le mot « mot » n’est sûrement pas le premier mot à être formé. C’est donc que l’on savait déjà ce que c’était un mot avant même d’en avoir élaboré le sens. Ce qui ne signifie qu’une chose : les choses les plus importantes sont les moins immédiates.

  3. Vie.

    C’est juste parce que là, en cet instant, je suis dans le vif du sujet, dans le vif de la chair, dans le vif d’une après-mort. Dans le vif de ma vie. J’aurais pu choisir le mot « mort » (comme dans « Mort où est ta victoire? » mais je préfère parler de la vie. Sans vie, d’ailleurs, y aurait-il de la philosophie?

    Je viens d’assister à l’adieu à une amie, je viens de dire adieu à une amie. Je ne connaissais personne dans l’assistance, c’était très curieux. Alors, comment puis-je parler d’une amie? Nous nous sommes connues alors que nous étions enfants. Puis perdues de vue à la pré-adolescence, à la faveur d’un changement d’école. Je suis encore pleine des histoires et des anecdotes que nous avons échangées, depuis quelques mois, (je ne sais même plus la date exacte à laquelle nous sommes entrées en contact, en 2013!). J’ai l’impression que cela a été si court. Court et fort, parce qu’elle écrivait. Parce que je pouvais suivre, au fil des mois, les méandres de sa pensée. Elle possédait l’art de dire simplement – et avec élégance – des choses infiniment profondes. Nous avions plein de points communs, de goûts, d’élans, et ce même amour des mots, Qui ne devaient rien, sans doute, ou peut-être que si, comment savoir? A notre éducation première, à notre instruction identique. Je sais qu’elle va me manquer. Elle me manque, déjà.

    Ne plus lire les commentaires de quelqu’un, comme ça, au jour le jour, cela va quand on sait que ce quelqu’un est quelque part, qu’on peut le toucher, le lire, même quand sa parole s’en va vers le silence. Mais quand le silence définitif s’est fait, cela fait une impression terrible. Ne plus voir son nom s’afficher, avec son visage, en clair-obscur de ma mémoire, ne plus, ne plus, ne pas… Et voilà que d’emblée je cite le mot vie, en commençant ce texte, alors que je parle surtout du silence, de l’absence et de la mort.

    Mais j’ai eu aussi un professeur d’histoire qui nous a dit ceci, en plein milieu d’un cours – sur la France de l’Ancien Régime: « la mort était au centre de la vie comme le cimetière était au centre du village »… Vie et mort vécues, senties, pensées, réfléchies, traversées, n’est-ce pas le début (et la fin) de tout ?

    1. Bonjour Pivoine
      C’est un bien joli récit que je viens de lire et il me touche profondément. Votre Amie, car c’était votre Amie serait très fière de vous lire, j’en suis certaine.
      Pivoine, vous détenez une clé très importante sur vous même.
      Relisez vous!

      Je vous envoie un souffle de tendresse
      Très Belle Journée Pivoine
      Valérie

      1. Oh, Valérie, je ne lis votre réponse que maintenant, et pourtant, elle date déjà du 22 novembre… J’ai pris du retard! Merci beaucoup pour cette appréciation, Et le lendemain de ce jour, exactement, il m’est aussi arrivé quelque chose de très très, très important…

      2. A prendre avec le sourire Pivoine 🙂
        Tout va bien, il nous arrive à tous d’être très occuper et d’avoir nos priorités.

        Très heureuse nouvelle Année Pivoine ainsi qu’à vous Jean Paul 😉

  4. « Aimer »
    Quand on aime tout devient facile pour la raison simple qu’en Amour on ne peut tricher!
    Quand on écoute son cœur, c’est la voix de notre paix intérieur qui parle, car il est par évidence Amour.
    Je crois que si tout le monde comprend cela, on obtiendra la paix sur cette terre.
    J’aime tous les êtres quel qu’ils soient et je vis dans la plénitude totale, car mon bonheur est de donner chaque jour par un mot, un sourire et il est très rare que l’on ne me le rende pas.
    La vérité est là selon moi, dans L’Amour que nous projetons autour de nous, on sait alors que nous sommes « Aimer ».

    « Je crois que Dieu, ce sont les hommes et qu’ils ne le savent pas.» de Jacques Brel

    Ma seule croyance est en cela.
    En œuvrant toujours dans L’Amour, je diffuse autour de moi un parfum de joie et je suis heureuse par cette simple chose qui est d’Aimer.

    Merci Jean Paul

      1. Bonsoir Pivoine 😉

        Merci Beaucoup et que cette année vous soit douce et tendre.
        Pivoine, c’est un réel plaisir d’avoir de vos nouvelles et espère que vous allez bien.
        Très Belle continuation Pivoine

        Valérie

  5. Si, comme ma belle-mère, vous vouez une passion sans borne au Scrabble, alors le mot le plus important c’est celui qui vous permet de mettre la paté à l’autre joueur. Elle joue sur internet et n’a toujours qu’un seul adversaire. Ainsi, dans ce contexte-là ce qui importe n’est pas le mot en soi mais le nombre de points qu’il permet d’accumuler. « Accumulation » est un mot important dans le système économique dont on finira par creuver si on ne fait pas la « Révolution ». Bon, j’en ai vraiment rien à faire du Scrabble !
    C’est une affaire de contexte non ?
    Ça me chagrine de chercher un mot qui serait pour moi le plus important. Après une longue réflexion couteuse en énergie je me suis fixé sur le mot « maman » puisqu’il est probablement le premier mot que j’ai prononcé comme la plupart d’entre nous et si, dans cette situation extrême de la vie dans laquelle nous dépendons si étroitement et si totalement du sein nourrissier c’est ce mot là qui nous vient avec l’urgence que l’on sait, alors, il est probable que, traduit dans toutes les langues, ce soit le mot le plus important de l’Univers.

    1. J’hésite entre rire et réfléchir, alors je fais les deux. Ça me chagrine aussi de devoir trouver un mot, un seul. Mais le votre me plaît bien, dans la mesure où lorsque l’on es petit/e, c’est le premier qui nous vient. Et que c’est sans doute l’essentiel à ce moment-là… 🙂

  6. Est-ce que les mots sont importants ? Souvent ils ont des significations très différentes en fonction des individus, des langues, des civilisations, alors le mot le plus important est sans doute être bien que vous préconisiez l’inexistence ?

  7. Colors et Mouvements. C’est un leitmotiv de toute pièce pour une fille qui sème le temps dans un écrin en verre. Ce n’est pas leur son mais leur évocation qui me ramène dans le son des vivants. Ils savent, orfèvre, être dans mes mains des bijoux que je suppose de lumière.

  8. Amour.
    Lorsque nous arrivons sur cette terre et jusqu’au dernier jour; nous cherchons l’amour. Etre aimé voilà la définition de notre vie. Mais le plus souvent celui qui a conscience de sa recherche donne plus qu’il ne reçoit… Nous sommes insatiables d’amour.
    Lorsque l’enfant nait, pour grandir il a besoin d’amour. Lorsqu’il deviendra adulte, il continuera sa quête d’amour dans les yeux d’une compagne ou d’un compagnon… Puis, plus il vieillira, plus il aura besoin de l’amour de son entourage… Mais l’amour total, ou est-il ?
    Peut-être nous attends-t-il après notre mort ?

  9. Les mots ne sont rien.La pensée est tout! de là ,découle les actes dont notre vie souvent en dépend..pardon de ne pas m’être arrêter sur les mots des autres..il y a toutes sortes de mots ,les vrais,les faux, ceux que nous cherchons,ceux qui nous échappent je ne cherche pas les mots ils arrivent seuls à moi en passant par le cœur comme le vent.

Ecrire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s