Jay

Parce que ça n’intéresse plus, les rencontres. Les rencontres fortuites n’ont plus aucun intérêt pour l’individuel. Ce qui a encore de l’importance, il est vrai, ce sont les rencontres amoureuses- disons plutôt sexuelles. Disparus romance et charme. Aujourd’hui on rencontre pour satisfaire ses besoins quasi-primaires (si l’on se fie à la pyramide de Maslow): is needed attention, affection, sex. On tape quelques mots sur un site de rencontres, on se donne rendez-vous, on consomme et seulement après on tombe [parfois] amoureux.
N’y aurait-il pas comme un problème? Apparemment non. Aujourd’hui notre société fonctionne ainsi et cela semble convenir à la plupart. Soit.

Mis à part cela, peut-être que cette diminution de rencontres a d’autres causes. Et si c’était la peur qui empêchait les gens d’aller les uns vers les autres? La peur de ne pas plaire, la peur du ridicule, la peur d’être trahi, déçu, abusé, trompé..? Comment savoir avec qui on peut se lier sans risque?Malheureusement il n’y a aucun moyen fiable, si l’on veut véritablement faire des rencontres il faut se lancer, sans filets aucun.

2 réflexions sur “Jay

  1. Je pense effectivement que ça va plus loin que ça, même si c’est sans doute un facteur important: la peur. Mais pas seulement. Nous n’avons pas le temps, nous sommes hyperconsommateurs, on se regarde le nombril, les autres on s’en fout un peu, c’est à peine si on respire encore, sommes nous simplement encore vivants?
    je déplore cette situation il faut sûrement découper les filets afin d’ éprouver le goût de la vie, comme toi Jay

Ecrire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s