Jobougon

______________________________

Le problème avec l’amour, c’est de le vivre.
En effet certains en ont peur, d’autres le fuient, mais tous rêvent de le vivre à jamais un jour.
Il suffit d’aimer pour l’amour arrive.

______________________________

Le temps ne peut que nous enrichir, il nous donne la sagesse pour qui veut bien l’apprendre.
Car l’expérience, ça sert à ça !
On le voit bien lorsque les années s’accumulent.
Il suffirait de vivre le présent pour que le temps disparaisse.

______________________________

« Je suis blonde. C’est une certitude.
Car on peut toujours douter de l’origine du monde, de son identité sexuelle, de la parole d’autrui, du sens de la vie, et bien d’autres choses encore.
Mais jamais de ce qui se voit. Quoique…
Car voyez-vous, je n’aime pas les certitudes. »

______________________________

Qui détruit ?
Qui ment ?
Qui a une conscience ?
L’homme, et lui seul ? Qui peut l’affirmer ?
Il serait donc un animal au même titre que les autres animaux mais tellement plus néfaste pour la planète qu’il habite, ainsi que pour ses occupants.

______________________________

Nuit, hôte de silences à déguster, je m’y abandonne et tranquille, j’écris des lignes avec une mine, sur des feuilles qui tomberont en ruines, le jour où je disparaîtrai, éteinte, pour l’éternité, dans la nuit.

______________________________

Une réflexion sur “Jobougon

Ecrire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s