Junecember

” Je n’ai pas grand chose,
Tu as surement pris le peu que j’avais en lâchant ma main.
A vrai dire même quand tu étais là je n’avais pas grand chose.
Juste ton coeur pour faire battre le mien. ”

_______________________

Le problème avec l’amour, c’est que la première fois il nous est inconnu alors nous l’appréhendons et ensuite il devient un mauvais souvenir, une mauvaise expérience qu’on ne voudrait pas revivre mais qu’on revivra tout de même.

En effet certains multiplie les histoires d’amour raté, d’autres s’abstiennent par crainte de souffrir , mais tous aspire à une histoire d’amour “éternelle”

Il suffit d’aimer pour se rendre compte à quel point les relations humaines sont compliqués.

Le temps n’à que faire de ce que l’on ressent , il continue de faire défiler ses années qui nous feront finalement perdre les traces mnésiques, les souvenirs, mais jamais le Mal que l’Amour aura crée en nous.

Car il n’y à qu’un pas entre l’Amour et la Haine

On le voit bien lorsque deux personnes qui se sont aimés pendant des années, qui ont partagé tant de choses, se quittent et s’entretuent de toutes les façons possible, comme si ils voulaient donner à l’autre autant de mal qu’il lui ont donné d’amour.

Il suffirait de patience pour que le temps nous montre que j’ai tord, et que l’amour existe.

2 réflexions sur “Junecember

  1. Pourquoi tout espérer de l’autre, qu’il fasse notre bonheur, qu’il comble tous nos besoins, qu’il réponde à toutes nos attentes?
    Comment une personne peut-elle être en mesure de remplir une tâche que nous ne sommes nous-mêmes pas capable d’assumer?
    J’ai tenues plusieurs mains et j’en ai lâchées tout autant. Ce n’étaient pas les bonnes mains, elles n’épousaient pas le galbe de mes valeurs et de mes croyances.
    Grâce à toutes ces mains, j’ai compris que tout ce que j’espérais, c’était de vivre une relation qui coule comme une rivière où je pourrais être moi et où nous pourrions former un nous où chacun pourrait s’épanouir.
    Si j’avais gardé une de ces mains trop longtemps, cela aurait été en vain, cela n’aurait servi qu’à nous détruire, retardant le moment où il aurait fallu se rendre à l’évidence… Pas pour moi cette relation! Pas pour toi non plus mon p’tit père!
    Puis, finalement, j’ai rencontré François…

    S’abstenir? Jamais! J’ai tenue chacune de ces mains très fort et avec passion.
    Pourquoi en faire tout un drame quand on réalise que le film n’était pas bon?
    Moi, je préfère les comédies!

Ecrire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s