4. INSCRIPTION

  Sivous souhaitez avoir

votre page personnelle sur Interlude,

merci d’indiquer vos Nom, PrénomMail et Portable,

(ces coordonnées ne seront ni communiquées ni publiées)

puis d’écrire quelques lignes de présentation,

signées de votre nom de plume

(nom, prénom ou pseudonyme).

Cette présentation figurera sur le site,

sauf indication contraire de votre part, 

en tête de votre page personnelle, désignée par votre nom de plume.

N’oubliez pas de  vous abonner pour recevoir les thèmes d’écriture.

Vous aurez confirmation de votre inscription en voyant

votre page personnelle apparaître sur le site…

13 réflexions sur “4. INSCRIPTION

  1. Bonjour, tout dabord je tenais à dire que j’aimais beaucoup vos deux sites !
    Je m’appelle Priscilla Linga, mon mail est junecember@hotmail.fr

    Je ne sais que dire sur moi…
    J’ai vu que les autres on mis un petit texte et si mon blog apparaît sur votre site, pourriez vous y mettre celui ci ?

     » Je n’ai pas grand chose,
    Tu as surement pris le peu que j’avais en lâchant ma main.
    A vrai dire même quand tu étais là je n’avais pas grand chose.
    Juste ton coeur pour faire battre le mien.  »

    Merci d’avance, à bientôt !

  2. Bonjour,
    j’aimerais m’inscrire à votre atelier d’écriture si c’est possible, mon pseudo est chameleonides, mon mail nadjadumouchel@yahoo.de, mon profil pourrait s’afficher avec « Intriguée par la réminiscence en particulier, impliquée dans la maïeutique au quotidien, et entres deux eaux en général. Je brouille les pistes, mais: qui suis-je? « .
    Merci d’avance!

  3. Meynier Dominique market@sfr.fr +33615934674
    Bonsoir,
    J’aurais plaisir à participer à cet atelier et à peut-être distraire ses membres. Mon cabinet de curiosités est alimenté depuis Février dernier selon l’humeur, les événements, les bons et mauvais sentiments et l’empreinte permanente d’André Isaac dit Pierre Dac, mon maître à penser à écrire, à ne plus réfléchir que mon avatar dans le miroir gentiment mis à ma disposition par mon grand ami Nar 6e du nom.
    Dominique
    Carambouille et mystification
    http://dehem3.wordpress.com/

  4. Quand le soleil rend de l’ombre,
    Alors rayonne la peur de l’abandon,
    Et on ne devient que poupée sombre

    Quand la pluie rend aride,
    Alors tombe l’éclat de la vie,
    Et on ne devient que poupée vide

    Quand la vie devient boueuse,
    Alors s’écoulent les rêves douteux,
    Et on ne devient que poupée creuse

    Quand le rire prend la porte,
    Alors claquent des bleus dans le corps,
    Et on ne devient que poupée morte

    Mais quand la plume rend la foi,
    Alors revient la voie d’espoir,
    Et on redevient … poupée de soi
    Oui, … poupée de soi

    ***
    Mon nom de plume : serialderives

  5. Poursuite logique du contact par l’inscription.

    Si le contact aboutit à un rejet de la demande de greffe à la communauté des humains pensants, l’inscription ne sera pas actée, l’action deviendra singulièrement compliquée. Les pressions collectives des paradigmes ambiants gagneront mes neurones, infiltrant les vides cognitifs stratégiques, limitant mes résistances internes, rendant mon cerveau droit gauche et mon cerveau gauche moins adroit. Tant pis je prends le risque de demander inscription de ces mots francs. Je m’inscris en vrai, pour relayer des idées forces de liberté de penser. Je m’inscris en faux pour stopper des réflexes à penser.

    Quelle prétention !? Prétendre ainsi exister un peu plus, me rapprocher de la mort physiologique en produisant suffisamment de sérénité pour y faire face, consciencieusement, m’éloigner de la mort sociale, éviter la dérive trop rapide vers le néant psychique.

    Une inscription pour enfin trouver des échos à mes considérations ergopsychosocioéconomiques, politiques, que je considère si peu philosophiques, à moins que d’autres soutiennent le contraire.
    Et continuer de vivre, de progresser, personnellement, le moins possible égocentriquement. Trouver les bonnes distances internes et les bonnes situations externes de centrations.

    Une inscription pour éviter les silences, les mises à l’écart de peur d’affronter ce qui n’est pas compris, les rejets des autres craignant que leurs pouvoirs soient réduits. Ces pensées, idées, logiques, sont là pour réduire les mauvais combats, internes et externes, accroître les assurances et les gains, les connaissances et les savoirs, les maîtrises des doutes raisonnables, les partages équilibrés entre tous nos la. Dans la même logique qui consiste à dire que l’humanité a progressé à grands pas lorsque les chirurgiens ont pu travailler au grand jour, réduisant les croyances, fixant les savoirs, je pense, je dis, j’écris qu’elle progressera encore si on lui permet de se regarder en face interne et externe. Telle qu’elle est, face à ses miroirs, matériels du corps et de l’âme. Pour enfin s’exprimer librement face à ses contradicteurs, gardiens des groupes sociaux, locaux et internationaux, sans craindre l’ignorance, repoussant les peurs, supportant les souffrances, soignables, soutenables.

    Voilà, c’est fait, j’ai demandé inscription.

    Il reste l’attente, la réponse, singulières, plurielles.

    Yves Krézalek

  6. SIL’of da boc’, kicé swilà ? Derrière cet étrange amalgame de lettrines placées là « juste pour la sonorité », on trouve un étrange monde de mots alambiqués, univers protéiforme sorti tout droit des égouts du style – euh, pardon – de l’inconscient collectif,
    comme on dit. N’ayez crainte: tentez l’expérience, osez donc lire… ou écouter… Osez donc côtoyer l’absurde des textes un tantinet barrés, haut perchés… Osez donc naviguer dans des mélodies ondulées, sinusoïdales, bien bancales. Trois quatre accords cradingues, quelques zestes de mélodies envoûtantes, une bonne dose de chimères noires et vous y êtes. L’amour & la mort s’y mêlent dans un étrange bal masqué de mots. Les masques peuvent alors tomber, les tabous avec. La nostalgie y est pure mais inaccessible, sépulcrale. Tout échappe dans cet univers en perpétuel zigzag. En perpétuel construction. C’est à vous d’y mettre un sens. Vous êtes convoqués. Dans l’écoute de mélopées très « mellow »… Nasdrowié!!! (ou: »A l’tienne tchiot! comme on dit dans nos contrées proches de Samarobriva… Silofdaboc, une affaire à suivre, « les pieds dans l’humus la tête dans le cosmique… »

  7. Bonjour, j’aimerais bien aussi m’inscrire, je m’appelle Marie Dumont – J’écris souvent sous le pseudonyme de.Pivoine / Mais le pseudo sous lequel j’ai ouvert mon compte de blogue est Quartz Rose. Je devrais donc m’habituer à employer ce pseudo-là. Sinon, que dire ? Je suis un ancien prof de français, mais je n’ai pas beaucoup enseigné, (avec option histoire et philo)… J’aime écrire, je suis passionnée par l’histoire de l’art, j’aime rêver, penser, méditer, et j’ai déjà participé à quelques exercices d’écriture du blogue – qui me plaît beaucoup… Ah oui, mon mail, lamalibran@yahoo.fr (une cantatrice « de chez nous » – pour donner une indication sur le pays où je vis, bien qu’elle fût d’origine espagnole…)

  8. Je suis un ouvrier de la métallurgie et du bâtiment à la retraite. J’ai habité paris des années 1960 à 2006, je vis actuellement en Charente Maritime. J’écris depuis depuis des années. J’ai une page sur Internet et attends d’avoir la possibilité de publier plus d’ouvrages pour faire un vrai blog. Je cherche à progresser, à m’instruire pour moi et aussi pour accepter tous ce qui se passe dans la cité, les autres humains de toutes les cultures ou religion fraternellement. Je suis un auteur auto édité et très heureux de participer de temps en temps à votre atelier d’écriture.

Ecrire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s